292 723 visites 3 visiteurs

Martin OLIVER : « Il faut enchaîner les victoires »

19 septembre 2017 - 13:40

L’Après-Match N1…
. 2e journée : Pau Nousty Sports (32-28)

 

Martin OLIVER : « Il faut enchaîner les victoires »

 

À 23 ans, le portier Val d’Oisien a tout connu au club, des catégories de jeunes à la Proligue l’an passé. Particulièrement impressionnant avec 11 arrêts face à Pau Nousty Sports, il a entraîné les siens vers une 2e victoire en ce début de saison en 2 matches. Ce “nouveau” groupe vit bien et joue bien. Même s’il reste perfectible selon son staff, il est aussi et surtout reparti sur de bonnes bases après son rude - mais enrichissant - apprentissage du Handball professionnel en 2016-2017. Martin nous parle de ce succès palois obtenu par un groupe solidaire, fort et sachant élever son niveau de jeu grâce à des éléments-clés et moteurs.

• Frédéric Thoos (EVOH) : Deuxième match, deuxième victoire. C’est très positif comme début de saison !
Martin Oliver : Oui. On enchaîne. On arrive à inverser la dynamique par rapport à la saison passée. C’était important d’enchaîner une série de victoires pour cette nouvelle entité de l’Élite Val d’Oise, avec Saint-Gratien Sannois et Franconville, afin de repartir sur quelque chose d’intéressant. À Saintes, on n’a pas fait un bon match. Mais on a gagné, ce qui était le plus important. La qualité était meilleure face à Pau, notamment en seconde période. Même s’il reste beaucoup de travail, cela veut aussi dire que l’on peut progresser… Ce soir, on prend beaucoup de buts (28) - je trouve - la plupart sur des erreurs défensives par un manque de rigueur, de placement ou de communication. On va corriger ça, car on ne devrait pas les encaisser. En attaque, après, on trouve beaucoup de solutions (32 buts contre Pau). On a été en réussite aux shoots, ce qui avait été un souci en prépa et au premier match. Il faut poursuivre face à Créteil avec une 3e victoire pour être définitivement lancé dans cette saison et faire de grandes choses, je pense.

• Votre entraîneur Samy El Jammal nous avait dit avant le match de Saintes que tous seraient un combat, que vous étiez prévenus. Ce fut le cas ce soir encore…
Oui. Il n’y aura aucun match facile. Faut pas croire que ce sera facile parce que l’on a fait une saison au-dessus ! Les matches faciles n’existent pas. Il va falloir se battre. Par contre, tout ce que l‘on a vécu l’an passé va nous servir question expérience. L’an passé, on a fait de bons matches, accrochés, que l’on a perdus. Cette année, il faut que ce soit l’inverse. Que l’on gagne ces matches. Face à Pau, dans les 10 dernières minutes, on fait le trou et on gagne. Maintenant, on peut et on doit tuer les matches plus tôt ! On a une balle de +4, que l’on rate, et derrière, ils reviennent à -1… Ce début de saison est positif et le public a apprécié le spectacle. Seule la victoire compte !

• Comme à Saintes, c’est le collectif avant tout qui vous a fait revenir et a fait la différence ?
Oui. Ça se voit. On forme une équipe très soudée. On parle beaucoup à l’entraînement, parfois même un peu trop, mais toujours dans un bon état d’esprit pour se corriger et régler des détails. On voit dans le déroulé du match une progression. Cela veut dire que l’on a réussi à trouver les solutions entre nous et avec le staff pour pouvoir répondre aux problèmes et gagner le match ! C’est ce qui compte.

• Dans cette victoire du collectif, on est obligé de parler de certaines performances. On a retrouvé certains joueurs particulièrement performants comme Amilcar (8 buts) et Alameen (4 buts) pour ne citer qu’eux. Toi, tu es l’auteur d’une formidable partie avec 11 arrêts. Cela aide et permet de faire la différence…
Cela me fait plaisir, je suis content. Mais c’est donnant-donnant. Si je fais un bon match, ça aide les autres à se mettre plus peut-être dedans. Après, au match suivant, ce sera peut-être plus eux dedans et nous (les gardiens) en-dessous. C’est ça une équipe ! Tout le monde ne peut pas être à son maximum tout le temps. Mais l’ensemble a un certain niveau et on n’a pas le droit de descendre en-dessous d’un certain niveau d’exigence dans la performance. Ce succès face à Pau est une belle victoire collective. Tout le monde a apporté et le banc a été présent. Il faut garder ça !

• Face à Pau, on peut aussi noter dans les performances individuelles le gros match d’Amilcar et Alameen donc. Repartir de la sorte avec l’Élite Val d’Oise peut-il aussi faire du bien dans les têtes et libérer le groupe ?
Oui. On connaît notamment Amilcar. Il est capable de faire des matches comme celui-ci. Il va continuer. Retrouver ce niveau peut peut-être libérer certains joueurs. Beaucoup ont le niveau au-dessus. Donc redescendre en-dessous fait que sur le papier on est meilleur que pas mal d’équipes. C’est un avantage dans l’expérience et l’habitude du niveau de jeu. Mais il faut utiliser ces avantages pour avancer dans notre championnat.

• Créteil arrive - déjà - à la maison encore, ce samedi à Hidalgo. Ce sera ce genre de match, accroché, tous les week-ends ?!
Je ne connais pas trop les équipes de cette poule de l’Ouest, que l’on n’a pas l’habitude de jouer. Mais de ce que l’on a vu, c’est une poule très homogène. Aucune équipe ne sort du lot. On va vivre des matches tous les week-ends qui vont se décider dans le dernier quart d‘heure !

• Un mot sur cette première à domicile au C.S.L. de Franconville !
Dans ma “carrière”, j’avais dû jouer trois fois ici et je suis toujours invaincu ! C’est bien. On va y revenir. Le public était pas mal, même si parfois on aurait eu besoin d’un peu plus d’aide. Cela va venir. Il y a de quoi avoir une belle ambiance dans ce gymnase où ça résonne beaucoup. Pour Créteil, on revient à Hidalgo. C’est sympa de revenir chez nous, sur notre lieu d’entraînement ! Il faut que l’on prenne nos marques dans ce gymnase que l’on ne connaît pas. Ici, comme à Hidalgo, il faut que chez nous, ce soit imprenable ! Il faut s’approprier nos deux maisons et que personne ne gagne chez nous. Hors de question !

• Cette saison, les mots seront faciles à trouver pour revenir bosser le lundi après le match du week-end !
Oui… C’est bon. On va se retrouver avec des sourires. Il faut nous souhaiter que ça continue comme ça et que l’on ait beaucoup de monde en soutien à domicile !

Interview réalisée par Frédéric Thoos (EVOH)


. Prochains matches de l’Élite Val d’Oise Handball…
- N1 : le samedi 23 septembre à la Halle Hidalgo (18.30) contre US Créteil
- N3 : le samedi 23 septembre à la Halle Hidalgo (20.45) contre Chaville HB.

Commentaires

MATCHS SENIORS 1