270 326 visites 4 visiteurs

Yasser BOUKHEDA : « On veut se faire respecter, finir 1er… et bien préparer la saison prochaine »

20 mars 2018 - 01:37

L’Après-Match - N1…
• Playdown - 3e journée : contre AC Boulogne-Billancourt (27-25)

 

Yasser BOUKHEDA
« On veut se faire respecter, finir 1er… et bien préparer la saison prochaine »

 

Malgré ses 24 ans, le pivot de l’Élite Val d’Oise Handball fait partie des joueurs d’expérience du groupe. Déçu et désorienté après avoir loupé avec ses coéquipiers les Playoffs pour un but, il est reparti pour la seconde phase et le Playdown avec deux objectifs : se faire plaisir et régaler le public et travailler pour préparer la saison 2018-2019 après une année de transition ! Face à Boulogne-Billancourt, une nouvelle aventure est née !

• Frédéric Thoos (EVOH) : Bon, une 2e victoire ce soir de deux buts après avoir été mené tout le match - jusqu’à 2 minutes de la fin - par une belle équipe de Boulogne-Billancourt. On ne retient que le succès, mais qui fait du bien ?
Yasser Boukheda : On a vraiment mal commencé. Après la lourde défaite d’Hazebrouck, on avait à cœur de se reprendre et de montrer ce que l’on savait faire chez nous, à Franconville. On a su à la fin de la première mi-temps remettre de l’ordre, en défense surtout, les repousser au maximum. En seconde période, c’était plus serré. Ils se sont réveillés aussi. C’était un match sur le fil que l’on gagne avec le cœur. On est heureux.

• Vous êtes tombés sur une belle équipe de l’ACBB, 4e et devant vous avant le match.
C’est une équipe qui ne lâche jamais, avec ses armes. Elle n’a pas forcément de gabarits, mais ça joue au handball. Ça lâche bien. En défense, ils proposent des défenses 3-2-1 agressives qui embêtent bien l’adversaire ! On est satisfait par cette victoire.

• Vous avez encore commencé par courir après le score, mais en ayant jamais réussi à reprendre le dessus cette fois, ou presque. C’est compliqué à ce niveau-là ce genre de match… 
C’est compliqué, mais on a de l’expérience, notamment de la Proligue l’an passé. Je pense que cela a joué aussi. C’est ce qui doit faire la différence entre une équipe qui descend de D2 et une équipe qui est en N1 depuis 2 ans.

• La transition entre la poule Playoff loupée et la reprise en Playdown est digérée dans les têtes ?
On essaie de faire “le deuil” des Playoffs en pensant à la saison prochaine ! On savait que cette saison serait un peu une année de transition. On fait le maximum pour préparer déjà la saison prochaine avec un groupe qui s’entend bien et joue bien sur le terrain surtout.

• Qu’est-ce qui vous a manqué sur le terrain pour passer en Playoff ? Même si on sait les points perdus sur tapis vert contre Saintes, il y a aussi des petites choses par moments. C’est un ensemble…
Oui, c’est ça. En début de saison, on avait des victoires, car on surfait sur l’expérience de la D2. On était encore au-dessus, je pense. Les équipes ont travaillé et, en fin de la première partie, c’était bien plus difficile. On le voit contre Angers, où, au match aller, on les accroche d’un but et au retour, on prend une valise. Sur le dernier mois en phase 1, on aligne aussi des défaites qui font mal. Ça compte. On était dans une mauvaise spirale. On se retrouve en Playdown où on va tout faire pour finir 1er et terminer sur une bonne note l’année pour repartir sur de bonnes bases la saison prochaine.

• Vous n’avez peut-être aussi pas su assez vite vous remettre dans le bain des exigences de la N1 par rapport à ce type d’adversaires…
C’est sûr, c’est une division différente. Maintenant, je reste persuadé que l’on aurait dû écraser tout le monde et surfer sur notre saison passée. Il y a eu des changements dans l’équipe avec des joueurs qui sont partis et le staff qui a changé aussi. On reconstruit l’équipe avec quelques déboires. Voilà… On essaie de se reprendre.

• Quand on voit votre fin de match contre Boulogne-Billancourt, cela va être ça toute la saison avec un groupe mordant qui veut montrer qu’il n’a rien à faire dans cette poule et veut repartir comme il faut l’an prochain ? 
Exactement. L’objectif est clairement de finir 1er. Certes, en poule basse, mais il faut se faire respecter. On descend de D2, il ne faut pas que tout le monde croie que c’est fini et que l’on a perdu notre niveau. Il faut que l’on se rassure, que l’on travaille et que l’on gagne nos matches.

• Comment est le groupe depuis cette désillusion en cette deuxième partie de saison ?
Il a connu tellement de difficultés l’an dernier, que dans des moments comme celui-là, on reconnaît bien qu’il y a une expérience et que l’on sait se relever, exploiter les situations au maximum et décrocher la victoire dans le money time !

• Les prochains matches vont être très importants pour continuer dans cette dynamique !
Oui, surtout que l’on va affronter des équipes comme le centre de formation du Paris SG, des équipes jamais simples à jouer avec des joueurs talentueux en pleine formation. Il faut être très sérieux et montrer que l’on descend de D2. On doit montrer qui on est et dire à ces minots-là qu’ils ont encore du chemin à parcourir avant d’être avec les pros !

• On veut toujours se payer celui qui descend de D2 !
Exactement ! Au final, c’est challengeant pour tous. Tout le monde veut se payer l’équipe qui descend de D2 et nous, on veut montrer que l’on est là. Ça fait des bons matches. On essaie de se régaler, même si on n’a pas atteint l’objectif initial de poule haute.

• La saison prochaine commence maintenant…
Si on veut construire, ça commence dès maintenant. Le staff restera le même, comme une majorité des joueurs resteront. Il faut travailler et, l’an prochain, j’espère que l’on refera une très grosse saison !


Interview réalisée par Frédéric THOOS (EVOH)
Photos : Martine RICHE (EVOH)


• Prochains matches de l’Élite Val d’Oise Handball - N1…
- Playdown - 4e journée :
 le dimanche 25 mars à Oissel Rouen Métropole (16.00, Petite salle Kindarena)
- Playdown - 5e journée : le samedi 31 mars contre Stade Valeriquais HB (18.30, CSL, Franconville)

. Déjà joués…
- 1 : contre Cercle Paul Bert Rennes HB, 30-25 (mt : 17-13)
- 2 : à Handball Hazebrouck 71, 23-28 (mt : 13-14)
- 3 : contre AC Boulogne-Billancourt, 27-25 (mt : 12-14)

Commentaires

Fabien Watiez 20 mars 2018 12:10

Tout le club est derrière ce beau projet collectif ! L'avenir de l'Elite... c'est l'ELITE !