186 276 visites 4 visiteurs

Sébastien JOUMEL : « Il reste trois matches au couteau, à montrer les crocs »

6 décembre 2017 - 00:17

L’Après-Match - N1…
• 11e journée : contre CO Vernouillet (32-35)

 

Sébastien JOUMEL
« Il reste trois matches au couteau, à montrer les crocs »

 

À trois journées de la fin de la première phase, l’Élite Val d’Oise Handball a perdu un match mal engagé dès le début face à une rugueuse et valeureuse équipe de Vernouillet. Une défaite qui oblige Seb’ et ses coéquipiers à une opération commando face à Bruges, Angers et Lanester afin de se qualifier pour les play-offs de N1. Première cible, une victoire en terre girondine ce samedi 9 décembre, avant une longue trêve de Noël et deux derniers matches fin janvier (contre Angers) et début février (à Lanester) !

 

• Frédéric Thoos (EVOH) : Mauvais résultat, contrariant dans votre progression pour l’accession en play-offs début février. Que s’est-il passé face à Vernouillet dans un match où vous avez trop vite été menés ?
Sébastien Joumel : On essaye de grappiller le score pendant tout le match. C’est compliqué. On n’a jamais réussi à gérer les supériorités numériques et donc, on n’a jamais su récoler au score, passer devant, mettre notre style de jeu en place, monter les ballons… C’est eux qui ont toujours imposé leur rythme. Oui, on n’a pas pu trop monter le ballon. En attaque placée, on se fait enterrer ballon en main. On ne sait pas sortir les balles quand on gagne les duels. Ça nous coûte le match ce soir !

• Malheureusement, vous prenez trop de buts, alors que vous aviez su contre Lanester, Créteil et Saintes rester dans les 20-25 buts encaissés. Cela ne facilite pas les choses. Comme chez toutes les équipes, les gardiens ont souvent la clé…
On ne peut pas blâmer nos gardiens. Ils font ce qu’ils peuvent avec la défense qu’ils ont devant eux. Ce soir, ils nous sauvent des arrêts pour revenir et derrière, moi le premier, on rate des shoots importants et des ballons pour revenir, que l’on n’arrive pas à bien gérer. On s’énerve, il y a de la frustration de ne pas réussir devant notre public. Ça ne se passe pas comme on veut. Pourtant, on a les joueurs qui ont de l’expérience. Mais à ce moment-là du match, on manque de maturité. Alors que eux, ils ont réussi à gérer le tempo ! C’est le scénario inverse du match aller, où on a toujours géré le rythme, le sort et le score du match. Dès le début là, ils ont posé défense-montée de balle et on a subi !

• À l’image de ce que l’on voit depuis le début de saison, cette poule 1 est compliquée et le sera jusqu’au bout dans la course aux play-offs… 
C’est homogène, oui, mais si ce n’est pas une poule facile, elle est à notre portée. Ce soir, on aurait aimé faire mieux devant notre public, dans un match important dans la course aux play-offs. Ce sera compliqué jusqu’au bout (il reste trois matches, à Bruges, contre Angers et à Lanester). Il faut relever la tête et continuer à avancer, s’entraîner, à travailler, à s’entre-aider ! On a toutes les clés pour gagner le match, les arbitres mettent deux cartons rouges sur les arrières gauches, de bons joueurs et on n’arrive pas à cause du demi-centre et de l’arrière droit qui compensent. Les ailiers mettent des contre-attaques et des buts sur la base arrière… Nous, sur la base arrière, on n’est pas en réussite depuis quelques matches. C’est compliqué derrière. Les ailiers et les pivots dépendent de la base arrière…

• Il reste trois matches pour assurer une des deux premières places. Il va falloir, déjà, gagner à Bruges puis gérer une coupure de plus d’un mois et terminer avec la réception du leader Angers et le déplacement chez un concurrent, Lanester…
La coupure va nous permettre de nous reposer un peu et bien préparer le match contre Angers qui va être décisif. Commençons par ne pas laisser tomber les points à Bruges, une équipe difficile à bouger chez elle. Il va falloir faire les efforts tous ensemble jusqu’à la trêve. On aura ensuite un mois pour bien préparer Angers et notre match pour leur imposer notre jeu, stratégiquement, physiquement, gagner à domicile contre une grosse équipe… Et il restera Lanester !

• Qu’est-ce qui change quand on passe d’un très bon match à une rencontre que l’on a loupé ?
D’une semaine sur l’autre, quand on est en réussite, c’est facile. L’an passé, on était dans le tourbillon de la défaite… C’était compliqué. Cette année, on oscille entre le bon et le moins bon. On n’est pas encore assez régulier. Ce n’est pas une question d’être sûr de soi ou pas. Mais parfois la frustration et l’énervement s’installent rapidement. Il faut savoir gérer, que chaque joueur élève son niveau de jeu et gomme une ou deux erreurs individuelles, une passe, un duel perdu en défense, un but en plus, un arrêt de gardien. Tout ça fait la différence. Parfois, ce soir, on n’est pas devant au score, mais je me sens invincible. Il ne peut rien nous arriver… Et d’un coup, on défend une deux minutes et on prend un but à la fin ! Ça fait mal à la tête. Comparé à nous, ils ont bien géré les temps faibles… Et ce début match encore fatal, ce n’est pas la première fois ! Il faut travailler là-dessus.

• Place à Bruges et une semaine de travail pour s’imposer et vous imposer !
On va remettre le bleu de chauffe. Trois matches au couteau, y aller avec les crocs et gagner… C’est fini de laisser les points en route !

Interview réalisée par Frédéric THOOS (EVOH)
Photos : Patrick PAUMARD

 

. Prochain match de l’Élite Val d’Oise Handball - N1…
- 12e journée :
 le samedi 9 décembre à Bruges 33 Handball (20.45, Gymnase Arc-en-ciel)

. Déjà joués…
- 1 : à US Saintes Handball, 27-26 (mt : 12-14) (match donné perdu)
- 2 : contre Pau Nousty Sports, 32-28 (mt : 18-17)
- 3 : contre US Créteil Handball, 35-33 (mt : 16-12)
- 4 : à CO Vernouillet, 38-33 (mt : 16-16)
- 5 : contre Bruges 33 Handball, 33-33 (mt : 18-20)
- 6 : à Angers Noyant Handball Club, 32-33 (mt : 17-19)
- 7 : contre Lanester Handball, 27-23 (mt : 14-11)
- 8 : contre Saintes, 30-24 (mt : 18-11)
- 9 : à Pau Nousty Sports, 30-32 (mt : 16-16)
- 10 : à US Créteil Handball, 27-25 (mt : 12-12)
- 11 : contre CO Vernouillet, 32-35 (mt : 17-20)

. À venir…
- 12 : le 9 déc., à Bruges 33 Handball (20.45)
- 13 : le 27 jan., contre Angers Noyant HBC (18.30, CSL Franconville)
- 14 : le 3 fév., à Lanester Handball (18.30)

Commentaires

32-32
Conflans / Seniors 3 environ 8 heures
Conflans / Seniors 3 et 6 autres : résumés des matchs environ 8 heures
34-24
Seniors 4 / Goussainville environ 8 heures
17-22
U13 G - G2 / Survilliers environ 9 heures
17-3
U9 mixte - G2 / Eaubonne environ 9 heures
U9 mixte - G2 / Eaubonne et U9 mixte - G2 / Parisis environ 9 heures
6-12
U9 mixte - G2 / Parisis environ 9 heures
30-24
N3 Elite Val d'Oise / Saint-Mandé environ 12 heures
25-12
U13 G - G1 / Parisis environ 13 heures
8-32
Beauchamp / U15 G - G2 environ 15 heures
20-32
Villemomble / U18 F environ 16 heures
26-27
Paris Galaxy / U18 M - Entente Val d'Oise environ 19 heures
28-31
Bruges / N1 Elite Val d'Oise 1 jour
17-27
U15 G - G1 / Tremblay 1 jour
24-19
Entente Brunoy-Montgeron / U17 G 1 jour