165 462 visites 6 visiteurs

Omar BENALI : « Après la “défaite” de Bruges, on veut rebondir à Angers »

10 octobre 2017 - 20:16

L’Après-Match - N1…
. 5e journée : contre Bruges (33-33)

 

Omar BENALI
« Après la “défaite” de Bruges, on veut rebondir à Angers »

 

Premier loupé de la saison pour notre Élite Val d’Oise Handball. Accrochés dans leur salle par l’équipe de Gironde 33-33, les coéquipiers du bouillonnant ailier n°11 “Maro” Benali n’ont pas été aussi constants et appliqués qu’il aurait fallu pour battre un adversaire, qui, bizarrement, avouait même en coulisse après le match que gagner à Hidalgo aurait été un hold-up… Omar (meilleur buteur du match) promet que l’équipe va se reprendre pour finir en force la phase aller à Angers puis contre Lanester.

 

• Frédéric Thoos (EVOH) : Rencontre étrange contre Bruges, avec un gros début (3-1), puis vous êtes menés longtemps, mais vous réussissez à revenir, vous avez la balle de match et finalement, vous perdez des points pour la première fois de la saison…
Omar Benali : Plus que bizarre même. On fait une entame de match qui ne reflète pas le travail de la semaine. On a mal débuté avec pas mal de shoots loupés, d’imperfections dans les passes. Moi le premier… On aurait dû se calmer quand on était devant et revenir sur des fondamentaux. Mais comme on est une équipe qui aime attaquer, monter le ballon, il y a un risque à prendre. Bon, on est toujours mené, on revient, on repasse devant sur la fin… Mais on a trop d’immanquables à six mètres, moi le premier ! On s’en veut. On exploite mal deux ballons de gagne en plus…

• C’est un manque de sang-froid, la volonté de trop bien faire et jouer vite comme vous savez le faire ?
C’est un adversaire que n’a rien lâché aussi. Samy nous l’avait dit. On ne pouvait pas se cacher derrière ça. On a eu un manque de concentration qui nous a coûté cher. Ce match nul est une déception énorme, une défaite ! On est déçu, mais on a remis le bleu de chauffe pour aller faire un score à Angers, histoire de nous faire pardonner auprès de tous les gens que l’on a déçus à Hidalgo face à Bruges.

• Il y a un bon élan depuis la reprise. Le travail est très bon la semaine et les performances, en match le week-end, sont convaincantes ou rassurantes. C’est juste un coup d‘arrêt comptable et sportif, non ?
Oui, j’espère, pour mieux rebondir après. En première mi-temps, on prend 20 buts, ça ça fait beaucoup. Trop… En seconde, 13… L’attaque, on marque, on trouve des solutions. Mais je pense qu’il faut se remette au diapason en défense pour prendre moins de buts. Si on veut terminer en haut, il faut être plus costaud derrière.

• Il faut être moins euphorique ?
Oui, mais qu’on le fasse tous ensemble. Parfois, on le fait, mais pas tous de la même façon. Il y a des trous et des manques parfois, qui font que l’on n’aide pas nos gardiens qui se font alors allumer de tous les côtés.

• Vous allez samedi chez le leader invaincu (comme l’Élite), et concurrent VAP, Angers avant de recevoir Lanester pour boucler les matches allers. Ce sont deux gros matches intéressants et très motivants…
Oui. C’est bien. Lanester n’est pas à sa place. Méfiance. Et Angers, c’est le leader. Mais on n’est pas dans le calcul du “on affronte le leader”. On débute la semaine avec une équipe “à travailler” et après, on veut rapporter les trois points. On fera les comptes le 21 octobre après Lanester, en espérant que l’on sera encore là-haut, histoire de rendre fiers nos supporters de Saint-Gratien, Sannois et Franconville. De l’Élite !

• Même sans la pression de la montée exigée, vous êtes tous des gagneurs. Donc, votre place, vous ne l’envisagez qu’au sommet du classement… 
Il y a du caractère dans cette équipe. Mais même sans caractère, on aime tous la gagne. Y a que ça qui nous motive ! Certains aiment plus gagner que d’autres. Mais quand TOUS enfilent leur short et leur maillot, c’est pour prendre les trois points ! Alors, on veut se faire pardonner de cette contre-performance en essayant de gagner à Angers !

• Angers est un match que vous abordez sans pression. Le leader, c’est eux !
Oui. Ils savent que l’on est accrocheur et craint dans le championnat. Et s’ils ne sous craignent pas, on va leur montrer qui ont est. On n’est pas là pour éviter le bas de tableau. Sinon, j’arrête le Handball ! On veut gagner, mais attention, on respecte l’adversaire !

• Vous savez, après cinq matches, désormais quelle est votre vraie place dans la poule ?
Oui. On affronte des équipes nouvelles pour nous. Mais avec notre expérience, on doit savoir faire face à tous ces matches face à des équipes différentes. Et si ça ne marche pas, il faut remettre le bleu de chauffe le lundi pour que ça refonctionne le samedi suivant ! Notre vraie place, j’espère que c’est une des deux premières places. Mais il faut se faire respecter. C’est plus plaisant de jouer la gagne tous les week-ends, que d’avoir la “m…. au. c..” (sic) à chaque match et se dire “il faut les trois points absolument”. Je ne veux pas revivre une saison comme celle de l’an passé. Sinon, je pars en hôpital psychiatrique. C’est à devenir fou. J’espère que cette année sera la nôtre !

• Ce groupe le mérite. Il fait plaisir à voir jouer et vivre…
Tout est positif, quoi qu’il arrive. Mais on cherche la perfection…

 

Interview réalisée par Frédéric Thoos (EVOH)
Reportage photos : Yves Boucaux

 

. Prochain match de l’Élite Val d’Oise Handball (N1)…
- 6e journée, le dimanche 15 octobre à Angers Noyant (16.00, Salle Jean Bouin)

. Déjà joués…
- 1 : à US Saintes Handball, 27-26 (mt : 12-14)
- 2 : contre Pau Nousty Sports, 32-28 (mt : 18-17)
- 3 : contre US Créteil Handball, 35-33 (mt : 16-12)
- 4 : à CO Vernouillet, 38-33 (mt : 16-16)
- 5 : contre Bruges, 33-33 (mi-temps : 18-20)

Commentaires